Organiser l’espace et équiper son EPN – 1

Objectif : Organiser l’espace et équiper son EPN
Compétence Visée : établir une liste de préconisations pour améliorer l’ergonomie de l’EPN
Contenus : description d’un lieu et de préconisations en fonction du projet du lieu

Module d’auto-formation proposé par Médias-Cité sous licence CreativeCommons by-nc-sa dans le cadre du projet LEFAM (Libres Espaces de Formation des Animateurs Multimédias) soutenu par la Délégation aux Usages de l’Internet.

duilogo medias-cite

Des « espaces » à délimiter – 3

Au regard des fonctions, des missions du lieu et de son public prioritaire, il conviendra de définir des espaces dédiés :

– espace d’accueil
– espace d’information / documentation (présentation et consultation)
– espace pour les ordinateurs et équipements numériques
– espace pour l’animateur / de préparation des projets

En fonction de la superficie du lieu, ces espaces seront plus ou moins vastes et pourront se moduler voire se superposer temporairement.

Pensez optimisation de l’espace et accessibilité – 6

Ci-dessous des schémas pour vous aider à prévoir la place nécessaire au passage de fauteuils.


source : Guide Créatif / L’accessibilité aux TIC pour tous : l’accueil adapté de personnes handicapées dans un espace public multimédia


Agencement du mobilier pour les équipements numériques – 7

Ces équipements peuvent être variés : ordinateurs, mais aussi tablettes, scanner, appareil photo, caméra, enregistreur audio … Leur accès doit être simple et sécurisé.

Agencement :

 

source : Observation et analyse d’usages des réseaux dans des centres d’accès publics en France, en Espagne et au Portugal /Serge Pouts-Lajus et Sophie Tiévant.

Ergonomie et confort – 8

Disposition & mobilier :

– le mobilier doit être sans cloison, amovibles (pas de grande table d’un bloc),  déplaçables (sur roulette pour modifier la disposition de façon ponctuelle)

– les unités centrales doivent être sous les tables mais posées sur des support au dessus du sol

– les câbles doivent être rangés (ils ne doivent pas être au sol)

éviter l’isolement d’un ordinateur dont l’écran ne serait pas visible de la salle (pour éviter les actes non respectueux du règlement : consultation de sites pornographiques …)

– laisser un espace libre sans machines : pour pouvoir accueillir des activités en dehors de machines ou laisser une place à des équipements personnels (si le lieu l’autorise).

– être vigilant sur l’incidence du soleil dans la salle : utiliser des stores et prévoir au maximum de disposer les écrans perpendiculairement aux fenêtres

– disposition des bureaux : respecter les règles d’ergonomie. (schéma ci-dessous)


Stockage : Une armoire ou placard fermant à clef est indispensable pour pouvoir stocker le « petit » matériel lorsqu’il n’est pas utilisé : appareil photo, caméra, pieds, enregistreurs, micro, manettes de jeux vidéos ..


Espace d’accueil – 4

Cet espace est très important : il est le premier lieu de contact entre le public et l’animateur.
Ses caractéristiques :
– être accessible (il doit être proche de l’entrée)
donner envie de découvrir le lieu : on soignera le rangement, la propreté afin de rendre cet espace attractif et convivial
délivrer des informations pratiques sur le lieu : que peut-on y faire ? à quels moments ? qui y intervient ? à quel prix ? Ce sera l’endroit privilégié pour mettre à disposition une plaquette du lieu et son planning des jours à venir.
– pouvoir faire patienter le public : l’animateur peut-être occupé sur un atelier et afin de donner la possibilité au public de patienter quelques minutes, on prendra soin de laisser à sa disposition de la documentation, ou des affiches attrayantes à parcourir (contenu artistique, ludique, étonnant), des magazines à feuilleter … qui lui permettront de « s’occuper » le temps que l’animateur se libère.

 

Il pourra être matérialisé sous la forme d’un meuble haut (banque d’accueil à hauteur de guichet) mais un bureau ou une table bien agencés peuvent convenir.

Une petite superficie suffit : le public n’est pas amené à y rester longtemps ou même à s’y asseoir.

Espace d’information / de consultation – 5

Cet espace peut prolonger l’espace d’accueil. Il doit permettre aux usagers du lieu de se renseigner sur ce qui se passe dans le lieu et dans le réseau des lieux partenaires et de consulter de la documentation (magazines, fascicules…).

 

Il doit proposer les contenus suivants au public :

information sur le lieu, ses activités, ses projets, ses règles de fonctionnement (charte à disposition et affichée)

rendus des ateliers ou projets menés dans le lieu (images, productions écrites ou visuelles, photos …)

– des supports d’information thématiques :

magazines (spécialisés dans différents domaines : informatique mais aussi éducation, culture, animation, etc… en fonction du type de lieu et des partenaires du lieu. (un lieu travaillant avec des écoles aura des contenus éducatifs, un lieu travaillant avec une mission locale ou pole emploi aura des contenus relatifs aux métiers….).

affiches, panneaux informatifs, images esthétiques (d’oeuvres numériques par exemple)

documentation : livrets thématiques sur des sujets en rapport avec le numérique (livret sur les logiciels libres, internet sans crainte, etc…)

flyers d’évènements locaux (lieux partenaires, lieux ayant les mêmes thématiques)

 

Il pourra présenter des fauteuils ou chaises confortables (pour la lecture sur place) et un présentoir.

Focus sur les équipements numériques – 9

Privilégiez l’éclectisme des équipements : outils de captation images, vidéos, son, outils interactifs : tablettes, manettes de jeux vidéos.

Pour les ordinateurs et périphériques :

écrans plats (équipés de supports) permettant de voir sous plusieurs angles (pour le travail à plusieurs)

– unités centrales équipées de lecteurs de cartes, de ports usb accessibles (éventuellement rallonges usb)

– disponibilité de casques

 

Pour les systèmes d’exploitation et logiciels :

– favorisez l’éclectisme des machines : mac, linux, pc

– conformité des licences de ces systèmes et des logiciels propriétaires

– promotion logiciel libre

 

Lien entre fonctions et organisation spatiale de l’EPN – 2

Un Espace Public Numérique remplit les fonctions suivantes :

– accueil des publics
– information, documentation
– accompagnement des publics vers les usages numériques

A ce titre l’EPN met en place des actions de différents types :
– ateliers pratiques / séances d’animation
– réunions / groupes de travail ou de discussions
– rencontres / débats
– expositions
– spectacles / performances live

C’est au regard de ces fonctions – des missions prioritaires qui en découlent, des publics cibles qu’il s’est défini – que l’EPN peut définir son aménagement spatial.